etou

LÉGENDE

Sommet du numérique en éducation
Colloque international en éducation
Colloque / Sommet
Symposium
Affiche
  • Diffusion en direct
  • Vidéo ou présentation animée
  • Clavardage
  • Documents complémentaires
  • Liens complémentaires

JeudiVendrediTout

8 h à 8 h 308 h 30 à 10 h10 h 15 à 11 h 4511 h 45 à 13 h13 h à 14 h14 h à 15 h 3015 h 45 à 16 h 4516 h 45 à 17 h 45
8 h à 8 h 308 h 30 à 10 h10 h 15 à 11 h 4511 h 45 à 13 h13 h à 14 h14 h à 15 h 3015 h 45 à 16 h 4516 h 45 à 17 h 45

8 h 30 à 10 h
Mot d’ouverture et communications

Séance J210 : Symposium - Les espaces culturels de formation : quels nouveaux rapports aux savoirs?

8 h 30 (15 minutes)
Consulter
Discussion sur Les espaces culturels de savoirs
GARNIER, Bruno
Discussion
Fait partie du symposium :
Auteurs :
Bruno Garnier
Université de Corse - France

Bruno Garnier est professeur de sciences de l’éducation, chercheur membre de l’UMR CNRS LISA 6240, à l’université de Corse. Il a d’abord publié une vingtaine d’ouvrages et articles sur la traduction littéraire avant de s’intéresser à l’histoire des rhétoriques politiques en éducation, puis à la démocratisation de l’enseignement. Il est récemment l’auteur de Garnier B., « L’éducation informelle contre la forme scolaire », Carrefours de l’éducation n°45, 2018, p. 67-91 ; Garnier B., « Les métiers del’enseignement au péril des incertitudes », Spirale, Revue de recherches en éducation, n°60, 2017, p. 3-11 ; Garnier B. Kahn P. [dir.], Éduquer dans et hors de l’école. Lieux et milieux de formation, XVIIe XXe siècles, Rennes, PUR, 2016.

Thèmes :
8 h 45 (25 minutes)
Consulter
Réflexions sur l'unité de la forme scolaire
KAHN, Pierre
Communication orale
Fait partie du symposium :
Existe-t-il une forme scolaire? Nous voudrions ici interroger l'usage du singulier qui suppose d'une part l'idée d'une certaine unité des différents type d'école, d'autre part l'idée que cette unité réside dans les structures formelles de la scolarisation de la jeunesse, que Guy Vincent a explicitées à partir de la codification des écoles chrétiennes fondées au XVIIe siècle par J.-B. de la Salle. La thèse originaire de G. Vincent est alors que les différents projets scolaires (par exemple de l'école lassallienne à l'école républicaine du XIXe siècle) n'affectent pas structurellement cette forme. C'est cette thèse que nous voudrions discuter en nous demandant si les conceptions actuelles de socialisation démocratique, en concevant davantage la classe comme un espace de discussion, n'impliquent pas un changement de forme scolaire ou si la pérennité de la forme scolaire est telle qu'elle condamne à l'échec ou à l'utopie les différentes tentatives d'en inventer de nouvelles.
Auteurs :
Pierre Kahn
Université de Caen Normandie. CIRNEF - France

Professeur des universités émérite. Travaille sur les enjeux culturels, sociaux, épistémologiques et pédagogiques de l'histoire de l'enseignement.

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
9 h 10 (25 minutes)
Consulter
La transmission de la culture technique en France au XIXe siècle au travers des collections d'objets
BARRON, Géraldine
Communication orale
Fait partie du symposium :
Cette communication abordera la transmission du savoir technique au XIXe siècle en France au travers des collections d'objets rassemblées dans deux institutions parisiennes emblématiques des enjeux d'enseignement et de vulgarisation, le Conservatoire des arts et métiers et le musée de Marine. Liliane Hilaire-Pérez, Valérie Nègre ou Marie Thébaud-Sorger ont démontré et illustré le développement d’un espace public de la technique dès le siècle des Lumières : la commercialisation et la mise en spectacle des objets techniques mais aussi le développement d’une littérature et de collections muséales spécifiques participent de la transmission de savoirs en dehors de la corporation, de l’institution scolaire ou universitaire. Les deux institutions dont il sera question suivent des parcours croisés. Le Conservatoire des arts et métiers a pour vocation de transmettre des savoir-faire par la démonstration et l’exposition des inventions les plus récentes et convertit progressivement ses machines en collections muséales sans pour autant perdre sa fonction d’enseignement. Le musée de Marine se constitue quant à lui autour de modèles d’apprentissage afin de devenir un conservatoire de l’art naval mais la fonction d’enseignement lui reste étrangère, même s’il joue un rôle majeur dans la transmission des savoirs techniques et la vulgarisation de la culture maritime.
Auteurs :
Géraldine Barron
Université du Littoral Côte d'Opale - France

Géraldine Barron est conservatrice des bibliothèques et docteure en histoire. Directrice-adjointe de la bibliothèque de l'Université du Littoral Côte d'Opale (France), elle est chercheuse associée au laboratoire ICT, Université de Paris. Ses recherches portent sur l'histoire maritime, l'histoire des techniques et des collections muséales, XVIIIe-XXe siècles.

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
9 h 35 (25 minutes)
Consulter
Le musée de la Corse et la citadelle de Corte, expérimentation de médiation muséale au service d'un avenir partagé
TRANNOY, Marion
Communication orale
Fait partie du symposium :
Le musée de la Corse, installé dans la citadelle de Corte et ouvert en 1997, se transforme en musée de société. Réflexivité critique sur nos pratiques et sur nos capacités d’interactions avec les autres acteurs culturels sont les enjeux de son renouvellement. A travers la réalisation de l’installation A citadella di Corti, une citadelle pour horizon (novembre 2015) nous interrogeons les processus de construction et de transmission du sens et des connaissances à l’œuvre dans notre institution, nous expérimentons concrètement de nouvelles démarches de conception de la muséographie et de la médiation, souhaitée plus ouverte et inclusive. Pensé comme un point de bascule, ce projet bouscule nos codes classiques de la conception de l’exposition, propose des procédés scénographiques ou expographiques qui nous étaient inhabituels, crée une nouvelle relation avec l’espace et avec le site qui abrite les bâtiments du musée. Dans cette expérience, tous les possibles de l’avenir de la citadelle de Corte sont donnés à voir, à ressentir, à parcourir et à critiquer. Comment le visiteur se les appropriera-t-il ? Une co-construction de cet avenir est-elle possible ? Quelle est l’efficience de ce pari de l’intelligence collective pour le devenir de ce lieu de partage du savoir ?
Auteurs :
Marion Trannoy
Musée de la Corse - France

Thèmes : Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail

Page 1 de 1, affichant 4 entrées sur un total de 4. Entrées 1 à 4 :