Pénuries d’enseignants au Québec : la construction médiatique d’un (nouveau) problème public

Colloque du CRIFPE
Communication orale
Thème
Agir comme professionnel de l'enseignement : le travail
Symposium
Résumé
Comment les décideurs politiques en viennent-ils à choisir d’agir sur un enjeu en particulier? La mise en visibilité des problèmes publics, et notamment de leur adéquation avec les valeurs sociales dominantes, joue un rôle crucial dans cette mise à l’agenda, davantage encore que la gravité ou l’urgence du problème (Hassenteufel, 2010). Les médias sont étroitement impliqués dans ce processus de publicisation en contribuant à la construction des problèmes publics et en jouant un rôle de relais pour les groupes mobilisés autour de ces enjeux et qui souhaitent obtenir le soutien de l’opinion publique. Cette communication porte sur la pénurie d’enseignants au Québec et sa publicisation en tant que problème public dans les médias québécois. Trois questions ont guidé notre analyse : Comment les enjeux des pénuries d’enseignants sont-ils représentés dans les médias? À qui la responsabilité des pénuries d’enseignants est-elle imputée? Quelles sont les réponses exigées pour répondre à ce problème? Pour répondre à ces questions, nous avons réalisé une analyse descriptive d’un corpus d’articles parus dans la presse écrite québécoise entre 2010 et 2019. Les résultats permettent de mieux comprendre les dynamiques qui influencent actuellement la prise en charge des enjeux de la pénurie d’enseignants par les décideurs publics.
Auteur(s)
  • Geneviève Sirois - TÉLUQ - CRIFPE
  • François Collard - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  • -
  • Adriana Morales-Perlaza - Université de Montréal - CRIFPE
Diffusion en direct
Vous devez être connecté pour accéder à la diffusion.
Séance
Heure
2021-04-29 8 h 35
Durée
20 minutes